Le mot du 2 mars 2015

zadiste

        L’opposition d’écologistes au projet d’un barrage dans le Tarn, projet soutenu par les agriculteurs, a popularisé le terme de zadistes, forgé sur le sigle ZAD (= « zone à défendre »,   selon le point de vue de ceux qui occupent le terrain et combattent l’idée de construction d’un barrage permettant la constitution d’une réserve de 1,5 million de mètres cubes utilisable principalement pour l’irrigation de terres agricoles).

            L’utilisation de sigles n’entraîne absolument pas de façon systématique de majuscules lorsque l’on donne le développé.  Bien évidemment, puisque, par exemple, SNCF traduit « Société nationale des chemins de fer français », soit la raison sociale de cette entreprise, c’est-à-dire un nom propre, la majuscule à Société est obligatoire. (Mais il est grotesque – et erroné – d’écrire, par une bouffissure graphique : « Société Nationale des Chemins de Fer français » !)

            Les noms communs dérivés de sigles n’ont pas droit à la majuscule initiale : ce  ne  sont  pas  des  noms  propres…  Il  n’y a  aucune  raison  de  vouloir  écrire « Zadiste(s) », avec une capitale.  Pas de majuscule non plus à  jocistes (membres de la Jeunesse ouvrière chrétienne) ni aux jacistes (membres du mouvement de la Jeunesse agricole catholique,  qui se fondra dans les années 1960 dans le Mouvement rural de jeunesse chrétienne [MRJC] ).

     Cas particulier : si la variante érémiste  employée pour désigner un(e) bénéficiaire du RMI (revenu minimum d’insertion) s’écrit sans majuscule, il est impossible d’adopter l’autre variante sous la forme « rmiste ». Deux options sont retenues dans l’usage : ou bien RMIste(s) ou bien RMiste(s).

 

*****

Rappel des dates des dictées à venir :  à Sèvres (92), au CIEP, le samedi 7 mars ; à Tourcoing (59) (création d’une dictée), le samedi 21 mars ; à Asnières (92), le samedi 30 mai.

Et création d’un concours de culture générale, le samedi 11 avril, au lycée La Rochefoucauld (Paris-7e).

Publicités

Les commentaires sont fermés.