Le mot du 26 août 2015

question du jour, bévue du jour, proverbe du jour, citation du jour

Mercredi 26 août 2015

 

La question du jour

    « Que pensez-vous des expressions « marché domestique », « lignes domestiques », notées au sujet du commerce français et à propos des lignes aériennes nationales ? »

            Le plus grand mal !… Déjà, le mot domestique, en tant que substantif, est fâcheusement connoté, au point d’avoir disparu au profit d’ « employé(e) de maison ».

        Le « marché domestique » en question n’a rien à voir avec les tâches domestiques, c’est-à-dire les tâches ménagères. Les « lignes domestiques » n’ont rien d’ancillaires, n’ont pas de liens avec les animaux domestiques, attachés à leurs maîtres et à leur maison.

            À force, entre autres, de fréquenter les aéroports et autres lieux de transit où ils voient des panneaux « Lignes intérieures  –  Domestic lines », certains en viennent à intégrer au français des xénismes, principalement des anglo-américanismes, d’où vont éclore des monstres langagiers tels que « marché, réseau(x), lignes domestiques ». Lorsqu’on est soucieux de l’intelligence et de la correction de notre langue,  on dit et on écrit : le marché national, le marché intérieur, le marché français… les lignes intérieures, les lignes nationales

 

La bévue du jour

            Extrait d’interview télévisée : « Au final, que pensez-vous de la proposition de l’ancien ministre ? » L’expression « au final », reposant sur un emploi substantif de final, est une construction fautive. En français correct de 2015, il faut dire : « finalement », « en dernier ressort », « tout bien considéré », « en dernière analyse »…

 

Le proverbe du jour

            « Les amis peuvent transformer les mauvais moments en bons souvenirs, et les bons moments en souvenirs inoubliables. »

 

La citation du jour

            « Être conscient de son ignorance, c’est tendre vers la connaissance. » (Benjamin Disraeli.)

 

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.