Le mot du 30 septembre 2015

la bévue du jour

mercredi 30 septembre 2015

 

La bévue du jour

               Une fois encore, la bourde est à mettre au compte de l’éducation (… on rechigne à lui mettre une majuscule initiale !!) nationale.  Mme Najat Vallaud-Belkacem, dans le cadre de « Lire et écrire : efficacité des pratiques d’enseignement de la lecture et de l’écriture au cours préparatoire », s’est en effet exprimée devant un ÉNORME panneau  officiel  où chacun pouvait lire, en très gros caractères :

                                                 Najat Vallaud-Belkacem 

                                                  ministre de l’Education

                                               nationale, de l’Enseigenment

                                             supérieur et de la Recherche

 

Cette énième bourde survient quelques jours après que l’organisme associatif (= ne faisant pas de bénéfices) Formacom, seule école de correcteurs habilitée à décerner un diplôme de lecteur-correcteur, a dû fermer ses portes faute de la moindre aide des pouvoirs publics, alors qu’un grand nombre de demandes de formation étaient en instance…  Pôle emploi (entre autres) doit estimer que l’on n’a pas besoin de correcteurs pour assurer à tous les textes publiés, y compris des panneaux gouvernementaux, la qualité due aux lecteurs, due aux usagers de la langue française… Vive l’ « enseigenment », donc !

Publicités

Les commentaires sont fermés.