Le mot du 25 octobre 2015

question du jour + bourde du jour + articulet « dico » du jour + citation du jour

dimanche 25 octobre 2015

 

La question du jour

            « Peut-on utiliser déboire au singulier ? »

 

            Rigoureusement, ce mot n’est pas forcément un pluriel. À l’origine, il s’agit de l’arrière-goût désagréable qu’une boisson laisse dans la bouche. Puis, au figuré,  l’impression pénible laissée par une déception : un amer déboire, éprouver du déboire…

                        Ma songerie aimant à me martyriser

                        S’enivrait savamment du parfum de tristesse

                        Que même sans regret et sans déboire laisse

                        La cueillaison  d’un rêve au cœur qui l’a cueilli.

                        J’errais donc, l’œil rivé sur le pavé vieilli  […].

(Stéphane Mallarmé, Poésies, « Apparition ».)

            Mais aujourd’hui le terme est quasi continuellement employé au pluriel au sens   de   « déceptions »,   « désillusions »,   « déconvenues »,   « mécomptes »,   « échecs », désappointements », etc. : raconter ses déboires à tout le monde…

 

*****

 

La bourde du jour

            Le… gros titre du téléfilm de la série « Commissaire Magellan » diffusé  hier, samedi 24 octobre, sur France 3 était intitulé : Jeu, set et meutres, d’après ce que l’on a eu sous les yeux !  Nous rappelons une fois de plus qu’il existe de vrais professionnels de la relecture, à l’œil exercé, qui s’appellent des correcteurs, des réviseurs, des relecteurs. Il serait bon, étant donné le nombre considérable de bourdes passant quotidiennement sur les chaînes de télévision et sur les sites de médias sur internet, que les téléspectateurs et internautes soient un peu plus respectés. D’autant plus qu’ils sont aussi souvent des clients payants, que ce soit par la redevance ou par des abonnements…  et qu’ils sont en droit de trouver que, contrairement à ce qui était écrit, leurs fournisseurs « ne manquent pas d’… r » !

*****

 

L’articulet « dico » du jour

 

laissez-passer  n. m. inv.

Ce mot composé invariable, à trait d’union,  n’a pas été forgé en associant deux infinitifs, mais à partir de l’ordre « Laissez passer ! ». Le premier élément est donc une forme verbale conjuguée à l’impératif, et se terminant en -ez

 

*****

 

La citation du jour

            « Trois sortes d’amis sont utiles, trois sortes d’amis sont néfastes. Les utiles : un ami droit, un ami fidèle, un ami cultivé. Les néfastes : un ami faux, un ami mou, un ami bavard. » (Confucius.)

*****

 

Bonjour.

L’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire vous informe de l’événement suivant :

Dictée Jules-Verne 2015

11e édition sur le thème des ponts de Loire-Atlantique. Organisée par l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire, et par le Département de Loire-Atlantique, avec le concours de Presse-Océan. Dictée ludique, écrite et animée par Jean-Pierre Colignon, membre d’honneur de l’Académie. Réservation préalable conseillée. Mercredi 28 octobre, de 13h45 à 17 h, Hôtel du Département, 3, quai Ceineray, Nantes. Réservation avant le mardi 27 octobre. Contact et réservation : tél. 02 40 99 16 90.

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.