Le mot du 11 novembre 2015

La question du jour + l’articulet « dico » du jour

Mardi 11 novembre 2015

La question du jour

            « Est-il correct de dire : « Vous êtes éligible à un abonnement réduit (ou à telle ou telle prestation) » ? »

            Cet emploi d’éligible  est de plus en plus répandu au sein de propositions commerciales diverses… Mais, s’il faut se montrer ouvert à l’évolution du langage et ne pas se conduire en puriste rétrograde, je ne pense pas qu’il soit bon d’étendre – abusivement, je trouve –  l’acception d’éligible. Ce dernier mot doit être cantonné à la signification de : « qui présente toutes les conditions exigées pour être candidat à une élection », ou : « qui est en position de pouvoir être élu à une fonction (maire, conseiller départemental, député, sénateur, etc.) ».

            Dans les autres cas, on a le choix entre :  Votre ancienneté en tant que client(e) vous donne le droit de participer au concours ; Vous êtes en droit d’obtenir des points supplémentaires ; Vous avez droit à cette prestation supplémentaire… ; Votre carrière vous donne droit à… ; Vous remplissez les conditions requises pour être parmi nos clients privilégiés…

 

*****

 

L’articulet « dico » du jour

vendéen(ne)  adj., n.,  Vendéen(ne)  n. pr.

            Comme tous les gentilés, ou ethnonymes, ce mot peut être un nom propre (des Vendéennes) ou un adjectif (Il est vendéen par sa mère ; les collines vendéennes).

            Tous les Vendéens n’ont pas combattu les armées de la République, même si presque tous l’ont fait. Mais il y a eu aussi, parmi eux, des « contre-chouans » acquis aux idées révolutionnaires…  Alors, pour bien marquer la différence d’acception,  on écrit vendéen(s) avec une minuscule quand ce mot est synonyme de « chouan(s) », de « royaliste(s) », de « blanc(s) »…

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.