le mot du 16 novembre 2015

Le mot du jour

Lundi 16 novembre 2015

 

La question du jour

            « L’autre jour, dans le journal, j’ai lu le mot acratopège. Ne l’ayant pas trouvé, ni dans mon Larousse ni dans mon Petit Robert, j’ai écrit au journaliste pour lui demander ce qu’il voulait dire. Sympathiquement, il m’a répondu que ce mot signifiait « sans saveur particulière « , citant en exemple Évian, qui l’avait marqué sur ses bouteilles il y a quelques années (eau de source acratopège) et en me renvoyant aux dictionnaires pour l’origine et la signification.

            Mais l’histoire ne s’arrête pas là ! Selon un ami helléniste, le terme signifie simplement « qui provient de la terre » (il y aurait alors un pléonasme sur les bouteilles d’Evian). Alors, ma question est toujours la même : que veut-il dire, ce mot ? »

 

            Effectivement, ce mot d’emploi rare ne figure pas dans les « petits » Larousse et Robert, des ouvrages qui recensent pourtant des dizaines de milliers de mots… Ni même dans le très riche Trésor de la langue française informatisé du CNRS, qui comprend pourtant, en principe, tous les mots relevés dans les textes des XIXe et XXe siècles.

            Acratopège peut toutefois être trouvé dans divers textes. Il convient, après recoupements, de retenir les acceptions rigoureuses,  données par des… sources scientifiques. L’adjectif s’applique donc à une « eau de source pure, sans vertus particulières, pauvre en minéraux ».  Par conséquent, cette eau serait inodore, sans saveur, et son intérêt résiderait dans sa pureté.

            Peut-on, alors, qualifier d’ « acratopèges » des individus trop « purs » :  candides, crédules, naïfs, ingénus, sans caractère, « inodores et sans saveur » ?!  ☺

Publicités

Les commentaires sont fermés.