Le mot du 10 décembre 2015

La question du jour  + l’articulet « dico » du jour  +  la citation du jour  + le proverbe du jour

Jeudi 10 décembre 2015

La question du jour

            « Pourquoi écrit-on « la Ville Lumière » pour désigner Paris, mais « la Ville éternelle » pour Rome ? »

            Question récurrente… qui appelle une réponse toute simple et logique !  Le premier surnom est formé de deux substantifs, d’où les deux majuscules obligatoires. Le second est constitué d’un nom et d’un adjectif, et, comme le substantif précède l’adjectif épithète, application de la norme française : quand le nom est devant l’adjectif, seul le premier prend la majuscule. Donc : la Ville éternelle, et idem pour la Ville rose (Toulouse), la Ville rouge (Albi), la Ville sainte (Jérusalem)…

 

*****

 

L’articulet « dico » du jour

opus incertum   n. m. (inv. pour le Petit Robert)  (du latin : « ouvrage irrégulier »)

C’est un appareillage de dalles de forme irrégulière disposées de telle sorte qu’elles s’encastrent sans laisser de vide.

            Il n’y a pas de trait d’union, et ce nom s’écrit en caractères normaux (il ne se met pas en italique dans un texte en romain), sans guillemets. Le Petit Larousse n’en fait pas une entrée : le terme est seulement cité au sein de l’articulet opus. Les dictionnaires éludent le problème de l’accord ou de l’invariabilité au pluriel, à l’exception du Petit Robert, qui, lui, se prononce pour l’invariabilité.

***** 

 

La citation du jour

            « Que d’hommes se pressent vers la lumière non pas pour voir mieux, mais pour mieux briller ! » (Friedrich Nietzsche.)

 

*****

 

Le proverbe du jour

            « La superstition est le nom que les ignorants donnent à leur ignorance. »

 

 

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.