Le mot du 23 janvier 2016

contre-productivité

 

            La direction de France 3 fait la chasse aux « émissions pour les vieux » (à certaines, en tout cas) et aux présentateurs-animateurs qu’elle estime ringards… « 30 millions d’amis » est ainsi brutalement supprimée, officiellement pour cause de « non-renouvellement de son image ». L’argument est à soupeser avec objectivité, naturellement, mais la chaîne publique supprime donc ainsi l’émission consacrée au monde animal, à ces « êtres vivants et sensibles » (vote du Parlement, 28 janvier 2015).

Une émission ringarde, « pour les vieux », pour les retraités (étant donné l’heure de diffusion), et maintenue sur France 3, c’est bien « Questions au gouvernement »… Cette succession rapide de questions convenues et de réponses non moins convenues (avec les sempiternelles civilités : « Monsieur le président, messieurs et mesdames les députés, Madame (ou Monsieur) la députée (le député) Tartempion, je… ») ne présente pas le moindre intérêt, n’apporte aucune information. C’est bien l’opinion de la quasi-totalité des élus présents, qui n’écoutent pas, qui blaguent entre eux, qui sont plongés dans une sieste postprandiale, qui font leur courrier, qui lisent le journal, qui twittent à longueur de séance, etc.

J’invite quiconque n’a jamais regardé cette diffusion en direct à juger combien est contre-productive pour la République, pour la démocratie, le spectacle affligeant et grotesque donné par un trop grand nombre d’élus d’une Assemblée pléthorique (quand ils sont tous là…). Ce comportement désastreux irrite les plus sérieux et les plus travailleurs des députés (quel que soit leur parti), qui voient bien – et certains l’ont dit – la contre-productivité de cette « émission » donnant du pouvoir l’image d’une « démocrassouille » et contribuant au rejet de la République.

Publicités

Les commentaires sont fermés.