Le mot du 29 janvier 2016

L’articulet « dico » du jour  +  la question du jour  +  la citation du jour  +  le proverbe du jour  +  le (faux) proverbe du jour

 

Vendredi 29 janvier 2016

 

L’articulet « dico » du jour

trigaud(e) n. et adj.

Issu du bas latin trigari, dérivé de tricari, « chercher des détours », ce mot désigne ou qualifie celui (celle) qui use de détours, de ruses, de roueries, de finasseries.. : « À force de manœuvres, le trigaud conseiller départemental avait réussi à se faire coopter au sein du bureau directeur ».

 

*****

 

La question du jour

            « Quand doit-on dire « faire long feu » ? Je ne m’y retrouve pas : « les promesses du Premier ministre ont fait long feu » ou « n’ont pas fait long feu !?… »

Au sens propre, faire long feu a signifié, en parlant d’une arme à feu, « manquer son effet », « rater », parce que la mèche, après avoir brûlé lentement, s’est éteinte avant de permettre le tir. De nos jours, cette locution est employée, au figuré, pour désigner ce qui rate, ce qui échoue, après avoir traîné en longueur.

La forme négative ne pas faire long feu a pour acception moderne la plus usuelle  « ne pas durer, ne pas traîner » : « Il va s’occuper de votre matricule ! Ça ne va pas faire long feu ! ».

Dans votre exemple, on devrait avoir : « Les promesses du Premier ministre ont fait long feu », c’est-à-dire « n’ont pas donné de résultats »… Mais il est contestable, selon moi, de dire alors ainsi : « les promesses… ont échoué ». Faire long feu irait mieux avec des termes comme action(s), plan, réforme(s)… Avec promesses, il faudrait : « n’ont pas été tenues », « n’ont pas été concrètement suivies d’effets ».

Si l’on dit : « Les promesses du Premier ministre n’ont pas fait long feu », on pourrait entendre : « il y a eu très rapidement un rétropédalage sur ces promesses, qui ne seront pas tenues ». Mais cet emploi familier sera jugé incorrect par certains.

 

*****

 

La citation du jour

            « L’esprit est comme le parachute. Il ne nous sauve que s’il est ouvert. » (Louis Pauwels.)

 

*****

 

Le proverbe du jour

            « Les mots sont comme les abeilles : ils ont le miel et l’aiguillon. »

 

*****

 

Le (faux) proverbe humoristique

            « Tout ce qui est à moi est à moi ; tout ce qui est à toi est négociable. »

Publicités

Les commentaires sont fermés.