Le mot du 3 février 2016

La question du jour  +  la bourde du jour  +  la citation du jour  +  le proverbe du jour

Mercredi 3 février 2016

ujour03022015

 

La question du jour

            « Comment faut-il écrire : « le jour de l’an », « le Jour de l’an » ou…. ? »

            Fondée sur la logique, le bon sens, les usages implantés, les normes récurrentes du français, l’orthotypographie ne suscite pas trop de débats si l’on considère les centaines et les centaines de cas où elle intervient. L’orthographe de « jour de l’an » fait partie des questions qui sont continuellement en débat…

Ou bien l’on banalise complètement : le premier de l’an, le nouvel an, le jour de l’an…, ou bien l’on considère qu’il s’agit d’une date exceptionnelle de l’année. Dans ce cas, on écrit : le Nouvel An (la majuscule à An entraînant celle de Nouvel, puisque l’adjectif épithète précède le substantif ; c’est la norme en français [à part quelques exceptions] : le Moyen Âge, la Petite Ourse, le Petit Caporal, la Longue Marche…). L’obligation d’assurer l’unification graphique entraîne alors l’adoption de la majuscule à an dans le jour de l’An. La version « Jour de l’an » détruirait l’unification du texte, et, la « majusculite » ne sévissant pas trop en français, il est déconseillé d’aller jusqu’aux deux majuscules : « le Jour de l’An ».

 

*****

 

La bourde du jour

            Consciencieusement répétée sur France 3 à propos de fouilles archéologiques à Rennes, la locution « mettre à jour » (qui, en bon français, signifie « actualiser ») employée fautivement en lieu et place de mettre au jour, c’est-à-dire « mettre à la lumière, révéler… ».

 

*****

 

La citation du jour

            « Un modéré, c’est un monsieur qui s’occupe modérément des intérêts d’autrui. » (Jules Renard.)

 

*****

 

Le proverbe du jour

 

            « Quand ce que tu as à dire n’est pas mieux que le silence, tais-toi ! » (proverbe indien)

Publicités

Les commentaires sont fermés.