Le mot du 7 février 2016 (suite)

Le prix de l’allégeance à l’anglo-américain est décerné…

… aux organisateurs du match France-Italie du samedi 6 février, au Stade de France. Tous les téléspectateurs ont pu voir que sur la porte du vestiaire réservé aux joueurs transalpins il était écrit, en majuscules : « ITALY » !!

 

*****

     

       Par ailleurs, le déroulement du match a justifié ce que j’avais écrit après avoir vu et écouté, sur France 3, le midi, le journaliste « sportif ». Sans des maladresses commises par les joueurs italiens au cours de la première mi-temps, le XV de la Botte aurait très bien pu emporter la victoire.

      Le chauvinisme méprisant de ce journaliste à l’égard de la « très faible » équipe italienne devrait, je l’espère, laisser dorénavant la place, chez lui, à plus de circonspection et de sportivité.

Publicités

Les commentaires sont fermés.