Le mot du 21 février 2016

amitié

 

Les organisateurs locaux de mes dictées ainsi que les participants familiers à ces dictées sont devenus, au fil des années, des amis.

Lorsque des amis sont dans les soucis, dans la peine, dans les souffrances, on ne reste pas indifférent. C’est pourquoi je me permets d’adresser à des amis normands, tant pis si je répète le mot, toute mon amitié alors que la maladie frappe durement en leur sein. Si je renouvelle ici ce qui a été dit en privé, c’est pour associer à ce message de sympathie tous ceux qui, parmi la famille des amis des dictées, de l’orthographe et de la langue française, seraient également dans les soucis de santé…

                                                      J.-P. C.

 

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.