Le mot du 28 mars 2016

Les bourdes du jour  +  le proverbe du jour

Lundi 28 mars 2016

 

Les bourdes du jour

            Le fait d’être au Maroc pour la finale du 12e Championnat de langue française et d’orthographe n’empêche pas d’avoir une oreille qui traîne du côté des médias de l’Hexagone. C’est ainsi qu’un lapsus de M.  Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, a pu être noté sur iTélé dimanche 27 mars, vers 9 heures – 9 h 10 : l’homme politique a, en effet, parlé de la police qui « sécure » (verbe « sécurer », donc)…  Bah ! Un lapsus linguae peut échapper à tout le monde, et, après tout, le fameux « bravitude » de Mme Ségolène Royal pourrait peut-être se justifier, comme mot-valise, comme néologisme : la bravoure étant le fait d’être brave, de faire preuve concrètement de vaillance, de courage, alors que la « bravitude » consisterait en une attitude crâne, fière…

En revanche, il faudrait rappeler aux rédacteurs des incrustations, sur cette même chaîne, que tentacule est un mot masculin, et qu’écrire « tentacules étrangères » est une indéniable bévue !

 

*****

 

Le proverbe du jour

            « Il est si difficile d’extirper les mauvaises herbes qu’on ne doit jamais les laisser se développer. »

Publicités

Les commentaires sont fermés.