Le mot du 14 mai 2016 (2)

La bourde du jour

            Relevée ce samedi 14 mai sur le site d’un des hebdomadaires français les plus lus, la bourde appartient à la catégorie des janotismes (ou jeannotismes)… Par référence à Jeannot, diminutif de Jean qui, avec Jean-Jean, a désigné, surtout au XIXe siècle, le type du benêt, du niais, du sot, on nomme janotisme une formulation maladroite qui donne une signification bizarre, curieuse, souvent ridicule et grotesque, et qui peut aboutir à des contresens.

En écrivant : « Nombreuses dégradations à Rennes à la suite de l’évacuation d’une salle municipale après douze jours d’occupation par les forces de l’ordre », l’auteur affirme donc que ladite salle a été occupée douze jours par le RAID et les CRS, ou par les gendarmes mobiles ! Contresens, évidemment, dû à un mauvais ordre des mots…  L’information exacte aurait dû être communiquée par : « Nombreuses dégradations à Rennes à la suite de l’évacuation par les forces de l’ordre d’une salle municipale occupée depuis douze jours [par des manifestants]. »

Des janotismes de ce type sont fréquents, et, dans sa rubrique « La presse déchaînée », le Canard enchaîné a souvent mentionné la récurrente phrase échappée à un rédacteur : « L’individu a été arrêté au volant de sa voiture par des gendarmes en état d’ébriété » !  Le coupable devrait offrir une tournée générale – en dehors des heures de service ! – à la brigade ainsi injustement dénigrée… et apprendre à mettre les mots dans l’ordre : « L’individu a été arrêté en état d’ébriété, au volant de sa voiture, par… ».

Publicités

Les commentaires sont fermés.