Le mot du 3 juin 2016 (4)

La bourde du jour

 

Lorsque l’on est un journaliste professionnel, homme ou femme, on devrait maîtriser un minimum de culture générale…  On reste alors étonné (euphémisme) quand une journaliste d’une bonne trentaine d’années dit sur iTélé (vendredi 3 juin,  17 h 30) que le zouave du pont de l’Alma a de l’eau « jusqu’aux aisselles » !!  En arrière-plan, on nous montre alors  le brave militaire, qui a en réalité, à cette heure-là, de  l’eau jusqu’à la ceinture, jusqu’au bas des hanches…  « Seulement » jusqu’aux hanches, ouf (?) !!

 

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.