Le mot du 10 juillet 2016 (1)

La bourde du jour

 

Un journaliste de France Inter s’est obstiné à prononcer bien distinctement, et à de nombreuses reprises, ce dimanche 10 juillet vers 7 h 30, à propos des événements de Dallas : « commissairiat », ce qui est un barbarisme.

Tout comme secrétariat, notariat, interprétariat, sociétariat, prolétariat, entre autres,  commissariat se termine en -ARIAT. On ne devrait pas avoir à le rappeler…

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.