Le mot du 10 juillet 2016 (2)

La question du jour

 

            « Peut-on dire : « Les animaux sauvages sont difficiles à approcher comme chacun le sait mais l’envie nous prend d’aller les observer dans leur milieu naturel » ? »

 

Je suppose que votre question porte sur la construction « difficile à  + verbe à l’infinitif »…  Celle-ci est très correcte, licite.

Il faudrait ajouter de la ponctuation : au minimum, mettre entre virgules comme chacun le sait. Mieux, entre deux tirets.

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.