Le mot du 12 août 2016 (2)

La bévue du jour

 

            « Veillez à bien employer tous ces termes dans leur acceptation exacte ! » : on ne peut qu’adhérer  à ce conseil… mais à condition de remplacer acceptation par le mot qui convient : acception !   Car c’est acception qui signifie : « sens réel,  signification des mots dans l’usage oral ou écrit ».

Certes, autrefois, acception a servi au sens d’acceptation, qui désigne le fait d’accepter, et qu’en langage archaïsant il serait encore admis dans cette… acception.

Aujourd’hui, parler de « l’acceptation d’un vocable » n’est licite qu’au sens d’action d’avaliser, de tolérer, d’admettre, d’approuver un néologisme, par exemple.

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.