Le mot du 21 août 2016 (3)

Le jeu de mots du jour

 

            L’acteur Jules Berry « en faisait des tonnes », ce qui compensait sa fidélité partielle au texte des auteurs dramatiques et des scénaristes-dialoguistes. Il ne passait pas pour travailler consciencieusement ses rôles, comptant sur l’improvisation… et sur le souffleur, au théâtre, de même que sur les reprises de scènes, au cinéma.

Le spirituel dramaturge, réalisateur et acteur Yves Mirande (1876-1957) ne put se retenir de dire, aux obsèques de Berry : « Pauvre Jules… On va enfin pouvoir honorer sa mémoire… ».

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.