Le mot du 25 août 2016 (1)

La bévue du jour

La grosse faute d’orthographe signalée aujourd’hui figure dans le titre de la libre opinion du groupe Rassemblement de la gauche et des écologistes insérée dans le magazine Essonne  –  l’actualité de notre département (n° 6, juillet-août 2016, p. 23). En gros caractères, on peut lire : « La faillite imaginaire de la droite départementale = une rentrée qui va coûter très très chère aux familles essonniennes ! ».

Plutôt  que  de  s’attacher  à  adopter  la  forme  horrible  « les essonnien – ne – s »   (en  oubliant,  de  plus, la majuscule obligatoire au gentilé en emploi de nom propre), ces « élu – e – s » (☺) feraient mieux de retourner à l’école primaire pour apprendre à faire la différence entre les adjectifs et les adverbes :  des fruits chers, les fruits vont coûter de plus en plus cher

(Au cas où la bévue serait le fait d’un tiers, des responsables dignes de ce nom doivent donner leur « bon à tirer » après une ultime lecture de la page montée…)

 

*****

              

Les commentaires sont fermés.