Le mot du 28 août 2016 (2)

La question du jour (et la réponse)

                   « Est-il admis de prononcer « izme » la terminaison -isme de nombreux termes ? J’entends fréquemment cela dans la bouche d’intellectuels, de journalistes, de personnalités diverses. »

            Ce n’est pas parce que certains « médiateurs » ou membres de pseudo-élites parlent ainsi du nez que cela constitue une référence ; ce n’est pas parce que « izme » est une prononciation adoptée par ignorance ou par snobisme qu’il faut imiter les personnes qui parlent ainsi de façon incorrecte. C’est exclusivement la prononciation « isme » qu’il faut suivre : « nationalISME », « scoutISME », « rationalISME », « gallicISME », « optimISME »…

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.