Le mot du 30 août 2016 (2)

La question (et la réponse) du jour

           

            « Comment faut-il accorder le participe passé dans : « On évitera d’employer l’expression ils se sont passé (s ?) la corde au cou » ! ».

 

Que la construction soit pronominale ou non ne change rien aux accords dès lors qu’il ne s’agit pas de verbes essentiellement pronominaux. Les questions qui s’imposent sont : s’agit-il d’un transitif direct ?  Si oui, le complément d’objet direct est-il devant ou derrière le participe ?…

En « traduisant » la phrase via le verbe avoir, on a : « ils ont passé la corde à eux [à se] ».  Se étant donc un COI, et non un COD, et le COD corde venant après le verbe, le participe reste invariable. (Peu importe qu’il s’agisse d’un couple, de plusieurs couples…)

 

Cf. Le participe passé  –  tous les accords d’abaisser à zyeuter (Victoires Editions) ; chapitre « L’accord du participe passé », in Français : premiers secours (éd. Ellipses).

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.