Le mot du 4 octobre 2016 (1)

La bourde du jour

            Cette bourde à la fois désopilante  –  en raison de son contexte  –  et navrante, consternante, affligeante, nous est signalée par un abonné du site, Jacques Dumeunier.

Elle se trouve, et à répétition, dans un article du Parisien Aujourd’hui en France (« Économie ») paru hier. Le « papier », titré : « Thierry Lepaon, ex-patron de la CGT : « Je construis ma seconde vie » »,  porte sur la reconversion du syndicaliste…  Ce dernier a été pourvu d’un emploi par Manuel Valls : il est devenu chargé de mission pour « préfigurer la future Agence de la langue française pour la cohésion sociale ».

Or  –  on n’ose croire, évidemment,  à une volonté délibérée de railler le cégétiste, ou ex-cégétiste  –,  le mot illettrisme est, dans l’article, constamment (sauf une fois) mal orthographié, soit « illétrisme » !  Mais, comme le texte est truffé de fautes d’orthographe et de français, il faut, hélas, y voir la bévue récurrente, pourtant facile à éviter, puisqu’il suffit de penser qu’illettrisme (deux l et deux t) est de la famille de lettre !

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.