Le mot du 2 janvier 2017 (1)

La question du jour (et la réponse)

 

             « En ce début d’année, une question sur les mois qui vont suivre !  Est-ce que « futur » et « avenir » sont des synonymes ? »

 

Strictement,  futur (quand c’est un substantif) et avenir ne sont pas interchangeables. Le plus souvent, avenir  est employé au sujet d’une période que connaîtront en principe  les personnes actuellement en vie : « À l’avenir, vous tâcherez d’arriver à l’heure ! » ; « Soyez moins crédule, à l’avenir !… ».  C’est sous l’influence de l’anglo-américain que l’on utilise futur en ces  emplois.

Futur  doit être réservé à l’évocation de temps très postérieurs, à une époque que l’on ne connaîtra pas : « Dans le futur, des navettes feront des allers-retours entre Mars et la Terre ».

En revanche, il n’y a pas lieu de faire de différence entre l’adjectif futur et la locution adjectivale à venir :  « Les décennies futures (ou les décennies à venir) ne seront sans doute pas faciles… ».

 

Un peu d’humour calembouresque : « Avec un tel futur au lourd passé, cette fiancée n’a pas d’avenir… ».

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.