Le mot du 10 janvier 2017 (1)

La bourde du jour

 

            Un jeu de société reposant sur des quiz de culture générale comporte, entre autres, la question suivante : « Le raton-laveur est répandu dans l’est de la France. De quel continent est-il originaire ?

1) des États-Unis, 2) de l’Australie, 3) de l’Afrique.

R.   1) des États-Unis.

 

Passons sur le trait d’union fautif à « raton-laveur » et sur l’orthotypographie contestable…  Plus grave : par deux fois, dans ce jeu censé être instructif et fiable, on affirme aux joueurs, enfants comme adultes, que les États-Unis constitueraient un continent… Cela en dit long sur la façon dont est ressenti le pays considéré comme étant la première puissance mondiale ! Quant au Canada, au Mexique… et aux pays de l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud !?

Rigoureusement, un continent est un ensemble continu du sol à la surface de la Terre. Cette définition doit être assouplie, bien sûr, compte tenu des îles, des archipels, etc. Traditionnellement, et le drapeau olympique s’en fait l’expression, on retient qu’il y a cinq continents : l’Asie, l’Afrique, l’Europe, l’Amérique (prise dans son ensemble) et l’Australie.

Cela est contesté par ceux pour qui l’Eurasie est un unique continent, par ceux qui considèrent que l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord (l’Amérique centrale devant être comprise dans la première) forment deux continents et par ceux qui entendent faire de l’Antarctique un continent supplémentaire…

Quoi qu’il en soit, « États-Unis » n’avait pas sa place dans le quiz !  Et le sympathique raton laveur vient de l’Amérique, plus précisément de l’Amérique du Nord en ce qui concerne les sous-espèces de loin les plus répandues

Publicités

Les commentaires sont fermés.