Le mot du 14 février 2017 (2)

La bourde du jour

Le temps manque pour signaler toutes les bourdes de français vues ou entendues chaque jour dans les médias.  Les conditions de travail, la « pendule », le manque d’effectifs, peuvent en partie expliquer, sinon justifier, ces erreurs.  Toutefois, on ne peut pas avoir la même indulgence avec les textes figurant dans des programmes, courts ou longs, filmés et enregistrés bien à l’avance.  Pis encore quand il s’agit, de plus, d’émissions relevant du service public… et axées sur les formations, l’enseignement, l’accès à l’emploi.

Vantant « la richesse et la diversité des métiers de l’artisanat », et titré « La famille Millevoies, à chacun son métier »    (mais orthographié souvent« La famille Millevoie… » dans les messages de francetv annonçant le replay),  un court module, diffusé quotidiennement, semble-t-il, sur France 3 et France 4,   portait, mardi 14 février, sur le métier de « ferronier »… Avec un seul « n », paraît-il…

 

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.