Le mot du 16 février 2017 (1)

La « ficelle » d’orthographe du jour

« Au plus haut de sa notoriété, le groupe ABBA n’avait pas hésité à prendre une année sABBAtique ! »

 

L’adjectif sabbatique s’écrit avec deux « b » successifs    –   ce qui est plutôt rare en français : abbé, abbaye, gibbon, gibbosité…  –,  tout comme sabbat (du latin sabbatum, d’après un mot hébreu signifiant « repos »).

Pour retenir la graphie avec les deux « b », on peut songer au fameux groupe de pop suédois ABBA (Agnetha, Björn, Benny et Anni-Frid [Frida]).

N. B. : ABBA est un palindrome, sigle et acronyme, et, même, à partir de 1976, par le choix d’un B inversé (le premier, tourné vers la gauche), ce que l’on appelle un « ambigramme ».  Plus précisément, un : « ambigramme miroir », ou « ambigramme par réflexion ».

(Extrait de l’Encyclopédie des petits trucs du professeur Colignon, édit. de l’Opportun, 2016.)

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.