Le mot du 17 février 2017 (2)

Le point de vocabulaire du jour : mésopotamie

La Mésopotamie, avec une majuscule,  est le nom donné à la région située entre le Tigre et l’Euphrate  (« Entre le tigre… et l’œuf rate ! », a pu inventer un humoriste),  et correspondant à ce que l’on appelle aujourd’hui l’Irak (ou Iraq).

Mais mésopotamie est par ailleurs un nom commun, fait de deux racines grecques (mesos, « milieu », et potamos, « fleuve »), pour désigner un territoire compris entre deux cours d’eau importants. En français, on aurait très bien pu appeler cela « entre-rivières »  ou « entre-fleuves ».

Il y a ainsi une mésopotamie dite « argentine », située entre l’Uruguay et le Paranà, en Amérique du Sud.  Mais celle-ci est désignée aussi par un nom officiel espagnol : la province d’Entre-Rios (provincia d’Entre Ríos)… c’est-à-dire d’ « entre-rivières ».

Nous avons aussi, en France, une mésopotamie : l’Entre-deux-Mers,  entre la Dordogne et la Garonne,  ainsi dénommée parce qu’il s’agit de deux fleuves remontés par la… marée.  Ce nom propre s’écrit avec deux majuscules, deux restant avec une minuscule initiale, tandis que le nom COMMUN de vin produit dans cette région doit s’écrire avec trois minuscules : savourer un entre-deux-mers.

 

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.