Le mot du 27 février (2)

Le « truc » d’orthographe du jour

 

Mot russe depuis un certain temps bien intégré dans le vocabulaire, moujik suscite néanmoins encore des hésitations à propos de sa terminaison.

Il n’y a pas de « c » entre le « i » et le « k », et pour mémoriser cela il n’est pas inutile d’avoir en tête la formulette : « Ce moujik sensé (=  sans « c ») est un cas ( =  un « k ») à part ! ».

 

(Extrait de l’Encyclopédie des petits trucs du professeur Colignon,  éditions de l’Opportun.)

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.