Le mot du 1er mars 2017 (3)

Le point d’orthographe du jour


taille-douce   n. f.

La taille-douce  (mot composé avec trait d’union) est un procédé de gravure en creux, et particulièrement une gravure sur cuivre au burin.  Par extension, le mot désigne également les planches gravées et, aussi, les estampes obtenues à partir de ces planches.

Ce terme fait donc partie des noms composés formés d’un substantif et d’un adjectif épithète,  pour lesquels la norme, en ce qui concerne l’accord en nombre, est le double pluriel (comme s’il n’y avait pas de trait d’union) : des tailles-douces.  (Cf.  des coffres-forts, des basses-cours, des ronds-points, des hauts-reliefs…)

Il y a quelques exceptions, dont haut-parleur, pluriel = des haut-parleurs, où haut n’est pas un adjectif, mais un adverbe. Ce ne sont pas des « parleurs », des micros qui seraient hauts de taille, mais ce sont des « parleurs » qui parlent fort, qui parlent haut !

 

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.