Le mot du 2 mars 2017 (2)

Le « truc » d’orthographe du jour

 

            « Clemenceau parlait sans accent ! »

Cette courte phrase est à retenir pour ne pas mettre sur le premier « e » du nom de famille du Père la Victoire, du Tigre,  un accent aigu abusif.

On a rapporté que l’homme d’État ne supportait pas cette erreur, et qu’il jetait à la corbeille à papiers,  sans même les lire, toutes les lettres dont les enveloppes  comportaient la graphie erronée. Pour le Vendéen, cet accent aigu excédentaire était une faute… grave !

 

(Extrait de l’Encyclopédie des petits trucs du professeur Colignon, éditions de l’Opportun.)

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.