Le mot du 4 avril 2017

La faute du jour

L’erreur du jour, parmi bien d’autres, a été notée dans une incrustation passée sur une chaîne de télévision. On pouvait lire : « … du XVIIIe et XIXe siècles ».  Il est évidemment illogique d’associer l’article singulier du et le pluriel siècles.

Il y a deux façons licites de dire et d’écrire les choses : ou bien l’on opte pour des XVIIIe et XIXe siècles, ou bien l’on adopte  du XVIIIe siècle et du XIXe siècle.

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.