Le mot du 9 avril 2017

La question du jour (et la réponse)

           « Je ne comprends pas pourquoi il faudrait laisser possible invariable dans « il faut faire le moins de fautes possible »… Pouvez-vous me l’expliquer ?… »

 

C’est parce qu’il ne s’agit pas de l’adjectif possible pris avec la signification de « concevable, admissible, imaginable » : les scénarios possibles, les solutions possibles, les démarches possibles…  On ne veut pas dire qu’il faut faire le moins de « fautes concevables », le moins de « fautes imaginables », mais, au sens absolu, LE MOINS POSSIBLE de fautes.   Possible se rapporte, dans cette construction, à moins, et non à fautes. Cela est confirmé par le fait de pouvoir déplacer possible dans la phrase : « le moins de fautes possible »  <   >  « le moins possible de fautes ». (Le raisonnement est évidemment identique avec le plus de… possible.)

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.