Le mot du 10 avril 2017 (1)

L’expression du jour

           « Chat timide fait souris effrontée. »

 

La mollesse, la faiblesse, la pusillanimité, le manque de volonté sont de très mauvais conseillers. Idem pour la gentillesse, la timidité et la complaisance, qui n’ont aucun poids quand il s’agit d’affronter des individus sans scrupule, impudents, « gonflés », ne s’inclinant que devant la force et la détermination.

 

(Extrait de « Donner sa langue au chat » et autres expressions félines,  J.-P. Colignon, First éditions.)

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.