Le mot du 13 mai 2017

L’expression du jour

 

           « On peut dresser un chat à rapporter un bâton ; on peut aussi dresser le bâton à revenir seul : c’est plus rapide ! »

 

Autrement dit : il est inutile de s’entêter à vouloir réaliser une chose impossible !

En dehors du cas particulier du boomerang, qu’avec beaucoup d’entraînement et d’habileté on peut arriver à faire revenir vers soi, il est utopique de songer à obtenir d’un morceau de bois que, de lui-même, il se mette en mouvement !  Et, si l’on affirme que dresser un bâton serait plus facile, plus rapide, que de dresser un chat, c’est dire combien on est en présence d’une tâche propre à décourager le plus optimiste des hommes, le plus illuminé des rêveurs.

 

(Extrait de « Donner sa langue au chat » et autres expressions félines, Jean-Pierre Colignon, First éditions.)

 

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.