Le mot du 7 juin 2017

La question du jour (et la réponse)

 

Beaucoup de questions d’orthotypographie, ces derniers jours…  Voici l’une d’entre elles, et ma réponse :

 

« Bonjour, monsieur Colignon,

 

Merci pour vos points d’orthographe !!

 

Voici (encore) une question :

 

Doit-on écrire Bureau ovale,  sur le modèle de Maison carré ou de Massif central, ou bureau Ovale, sur le modèle de mer Rouge et d’océan Indien ?

 

En ces temps trumpiens, les graphies alternent selon les journaux : on s’y perd ! :-))

 Personnellement, j’opterais pour la première solution… mais je ne sais pas bien pourquoi !

 

 P. S. : À ce propos, je crois que nous sommes encore quelques-uns à ne pas avoir compris pourquoi on écrit  Maison carrée, Musée postal et Massif central, mais fleuve Jaune, mer Morte ou mont Blanc. »   ;-)))  

 

 

 

1° Bof !…  J’ai toujours connu les divergences sur ce point, et cela existera toujours…  Notamment parce que des usages locaux très fortement implantés contrediront toujours une « marche » de travail élaborée avec soin.  Alors, faute de se complaire dans le rêve utopique de satisfaire tout le monde et son père, ou le père, son fils et l’âne (cf. La Fontaine), et étant dans l’incapacité de dire que « Salon ovale » est plus justifié que « salon Ovale », et réciproquement, il faut opter pour une démarche arbitraire…  Personnellement, de façon spontanée, de chic, j’aurais une préférence pour mettre en évidence non le terme générique, mais l’adjectif spécifique :  le bureau Ovale, le salon Bleu, etc., et même, à Nîmes, la maison Carrée…  bien que je sache que Larousse opte pour la Maison carrée.  Encore une fois, c’est une réaction spontanée, un ressenti… Je ne me battrai pas mordicus pour ce choix.

2°  Il n’y a rien à expliquer quant à l’autre question : c’est comme ça, un point c’est tout.  L’usage, le grand maître qui finit toujours par l’emporter, a implanté à peu près deux cents / deux cent cinquante graphies connues, dans le domaine géographique, du type mont Blanc, aiguille Verte, fleuve Jaune, lac Noir, péninsule Ibérique, montagnes Rocheuses, mer Morte, océan Pacifique…

Par ailleurs, ce même usage a imposé la majuscule à Bassin quand ce mot est suivi d’un adjectif dans une dénomination géographique connue : le Bassin parisien, le Bassin aquitain, le Bassin rhodanien… Idem pour Massif : le Massif central, le Massif armoricain.

Nous quittons le domaine de la toponymie, de la géographie, avec Musée postal. Donc, autre « règle » :  quand la dénomination officielle d’un musée ne comprend que le mot musée suivi d’un adjectif, c’est Musée qui, et seul, prend la majuscule : le Musée lapidaire, le Musée archéologique.

 

 

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.