Le mot du 22 juin 2017 (2)

La question du jour (et la réponse)

 

          «  J’ai une question sur cette expression  :  « On aurait mérité une pause, après cette enquête de dingue ! »  —> truc de dingue, truc de fou… Je la trouve de plus en plus dans les textes, mais je n’arrive jamais à savoir s’il faut mettre un s quand ils sont plusieurs ou s’il vaudrait mieux garder l’expression figée au singulier ? Qu’en pensez-vous ?… »

 

L’usage est nettement en faveur du singulier  : « C’est une histoire de fou »,  » c’est un truc de dingue »  =  c’est une histoire folle, c’est un truc dingue; c’est fou, cette histoire; c’est dingue, ce truc…   =  C’est une histoire que seul un fou peut concevoir; seul un dingue peut imaginer un tel truc…

Le pluriel peut sans doute  être adopté si vraiment l’expression renvoie directement à un pluriel qui figurerait devant, mais dans ce cas il y aurait ad libitum,  pas obligation du pluriel.

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.