Le mot du 28 juin 2017 (1)

Le « truc » d’orthographe du jour

 

 

            « Ses collègues se marraient de son air perpétuellement marri ! » « Tout le monde en a marre, de son air marri ! »

            L’adjectif marri(e), qui signifie « contrit, fâché, contrarié », est, à l’origine le participe passé d’un verbe de l’ancien français, marrir, avec DEUX r,  dont le sens était « affliger ».  Comme le montrent les deux formulettes mnémotechniques ci-dessus,  il  comporte donc deux r alors que son homonyme mari, « époux », n’en a qu’un.

 

(Extrait de Orthographe : trucs et astuces,  Jean-Pierre Colignon,  préface de Bernard Pivot, Albin Michel édit.)

 

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.