Le mot du 7 juillet 2017 (1)

Le point d’orthographe du jour (1)

 

intelligentsia (ou, mais orthographe de plus en plus délaissée, intelligentzia)   n. f.

Ce nom commun féminin d’origine russe (= « intelligence ») a désigné, dans la Russie tsariste, la classe des intellectuels. Avec souvent la connotation d’intellectuels sympathisants des idées nihilistes ou révolutionnaires.

Il s’est introduit dans la langue française à partir des années 1920, pour désigner les intellectuels en général, au sein d’un pays, d’une région, d’une société, d’un groupe, d’un milieu….

La prononciation usuelle, courante, est hésitante : « intéligentssia », majoritaire, ou « intéliguentssia »… Il n’y a aucune raison, dans un texte composé, de mettre le mot en italique ou entre guillemets : il est intégré depuis longtemps !  De plus, et comme bien souvent, guillemeter un terme reviendrait à introduire une connotation ironique et péjorative ; ici, à l’égard de la classe d’ « intellos » ainsi désignée.

 

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.