Le mot du 3 août 2017 (2)

La question du jour (et la réponse)

 

« Comment écririez-vous « tout » dans des expressions comme « un film tout/tous public(s) » ou « une colle tout/tous usage(s) » ? Devrait-on préférer le singulier, « n’importe quel usage », ou bien le pluriel comme dans « n’importe lequel des usages possibles » et « tous les publics imaginables »  ? »

 

C’est vraiment par acquit de conscience, et en étant par avance convaincu que je ne trouverais pas un argument nouveau qui emporterait mon choix, que j’ai fait encore une fois des recherches… Inutile de consulter les dictionnaires tout court ou les dictionnaires de difficultés; pas plus de résultats déterminants en fouinant un peu partout…

Comment affirmer mordicus que « spectacle tout public » l’emporte parce qu’il faut comprendre que c’est un spectacle s’adressant à n’importe quel public, ou soutenir qu’il faut forcément le pluriel parce que le sens est « pour tous les publics » ?… Même double raisonnement pour la « colle tout/tous usage/usages »… et pour nombre de locutions comportant « tout/tous »… Personnellement, je préfère le pluriel, mais ce n’est qu’une préférence fondé sur un ressenti, pas sur un raisonnement grammatical qui serait inattaquable.

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.