Le mot du 5 août 2017 (1)

La bévue du jour

 

            S’il faut en croire une jeune journaliste de France Inter en ce samedi 5 août au matin, le nom du chef-lieu de la Moselle serait « Mezz » (dont les heureux natifs ou habitants seraient donc des « Mezzins », portés sur le ou les mezzés, peut-être…).

En guise de moyen mnémotechnique, j’apprendrai à cette personne qu’un des calembours les plus connus des saint-cyriens consiste à appeler « Bazaine » le gérant du mess. Le jeu de mots repose sur le comportement du maréchal Bazaine lors de la guerre de 1870 : « gérant du mess »  <  >  « j’ai rendu Metz ». Cela devrait être suffisant pour retenir la prononciation du nom de la ville !

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.