Le mot du 12 août 2017 (2)

La question du jour (et la réponse)

 

           « Quelle doit être la graphie    –   « s’il en fut »  ou  « s’il en fût »   –   dans des phrases comme : « Grand tribun, s’il en fut/fût » ?… »

 

Il s’agit du passé simple.  La construction équivaut à « s’il en a été, s’il en a existé, s’il en exista jamais un »… Donc il faut écrire fut, sans accent.

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.