Le mot du 20 octobre 2017 (1)

La question du jour (et la réponse)

 

          « Puisqu’il faut écrire, bien normalement : le président de la République, dans la même logique ne doit-on pas écrire (à moins de rester dans une logique d’Ancien Régime) roi de France plutôt que Roi de France ? »


Tous les titres de noblesse sont des noms communs, qui ne méritent pas de majuscule. La majuscule ne peut se justifier que dans le cas de surnoms historiques, ou lorsqu’il y a nécessité, pour se faire bien comprendre, de distinguer, par exemple, un souverain parmi d’autres monarques figurant dans un même texte.

 

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.