Le mot du 24 octobre 2017 (1)

La bévue du jour

 

Le verbe résoudre, décidément, met en difficulté bon nombre de personnes !  Le plus souvent, c’est en entraînant les usagers du français à traiter résoudre, à la troisième personne du singulier de l’indicatif,  comme s’il s’agissait d’un banal verbe en –oudre, alors que c’est un verbe en…  –soudre !  L’erreur consiste alors à écrire « il/elle résoud » alors qu’il faut : « il/elle résout », avec un !!

Attention, donc, à la conjugaison d’absoudre, dissoudre et résoudre :  Il absout avec un laxisme excessif  les incivilités ;  Ce comprimé se dissout aisément dans l’eau ; Elle résout avec facilité tous les problèmes…

Toujours à propos de résoudre, un fidèle abonné du site a relevé ce jour un très fâcheux « résolvera » dans un débat télévisé…  alors que la forme correcte, au futur, est : « résoudra »…  Je le répète :  attention à la conjugaison des verbes en -soudre !  Car on y trouve des formes conjuguées licites en « solv- » :  nous résolvons, vous résolvez, ils/elles résolvent je résolvais, tu résolvais, elle/il résolvait, nous résolvions… que je résolve… ; résolvons !… ; résolvant.

 

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.