Le mot du 27 octobre 2017 (3)

La question du jour (et la réponse)

 

           « Bonjour,  Monsieur Colignon,

           Désolé de vous solliciter encore.

           J’ai tout à coup une absence. Je confonds toutes les règles  :-/ Pouvez-vous m’aider ?

          Je sais qu’on écrit : « Elles s’en sont donné à cœur joie ». Mais, là, je ne sais plus (#burn out) :   « Les entreprises françaises ne s’en sont pas méfiées/méfié ? » 

 

          Merci et bon week-end. »

 

 

 

Se méfier est un verbe essentiellement pronominal. Donc le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le sujet repris par se ou par s’ : Les entreprises ne s’en sont pas méfiées ( = les entreprises ne se sont pas méfiées de cela).

 

 

*****

 

 

Les commentaires sont fermés.