Le mot du 27 novembre 2017 (1)

La question du jour (et la réponse)

 

            « Bonjour,
J’espère que vous allez bien !
Puis-je me permettre de vous poser une question d’ordre orthotypographique : doit-on mettre une  ou  deux majuscules, ou aucune, au courant cinématographique de la nouvelle vague ?
Les avis semblent diverger.
Mille mercis par avance de votre éclairage, si vous le voulez bien.

       Au plaisir de vous lire. »

 

Dans les dénominations historiques, littéraires, géographiques, artistiques, etc., formées d’un adjectif et d’un substantif, il y a (sauf  rares exceptions) une capitale si le nom est devant  –  la Ville éternelle  –, et deux capitales si l’adjectif épithète précède le nom  :  le Moyen Âge. Ici, il faut donc choisir entre   « nouvelle vague » (bas de casse  entre guillemets) ou Nouvelle Vague  (deux capitales sans guillemets)…

Cette dénomination est maintenant vraiment entérinée comme nom d’un mouvement cinématographique, donc ce sont les deux majuscules qui  constituent la meilleure graphie :

« La Nouvelle Vague  a rassemblé des cinéastes qui ont commencé à tourner dans les années 1950. »

 

*****

 

Les commentaires sont fermés.