Le mot du 27 décembre 2017 (2)

Le point d’orthographe du jour

 

côtes-du-rhône   nom commun

 

Issu par antonomase (tout comme camembert, livarot, beaujolais, sancerre, saint-pourçain, etc.) d’un nom propre de lieu, le nom commun de vin côtes-du-rhône s’écrit donc sans majuscules et prend deux traits d’union.  Le mot côtes doit obligatoirement rester au pluriel, puisqu’il s’agit d’une ellipse pour   « vin élevé, cultivé, dans les côtes (ou  Côtes) du Rhône ».

Le mot peut être employé au masculin ou au féminin :

  • « Servez-nous donc du côtes-du-rhône, s’il vous plaît ! » ; « Pour le repas de samedi, j’ai pris un côtes-du-rhône 2015. »
  • « Donnez-moi une p’tite côtes-du-rhône [= un verre], pour accompagner mon sandwich ! » (Dans la langue familière.)

 

*****

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.