Le mot du 12 janvier 2018 (4)

La bévue de vocabulaire du jour

 

Correcteur professionnel retraité, l’ami Jacques Dumeunier reste un défenseur vigilant de la langue française.  Il a ainsi repéré une bourde dans un article, intitulé « Moisson de promesses pour les Français en Chine », d’un quotidien national daté du 11 janvier… :  « […] M.  Le Maire s’est embarrassé de moins de circonvolutions diplomatiques ».

 

            Or, des circonvolutions,  ce sont des enroulements autour de quelque chose, des tours et détours, des replis, des cercles décrits autour d’un point, etc. :   les circonvolutions d’un escalier ou d’un labyrinthe…   Aujourd’hui, l’emploi est quasiment réduit aux saillies sinueuses qu’offre la surface du cerveau : les circonvolutions cérébrales.

C’est passagèrement, au XIXe siècle, que par une acception figurée circonvolutions a été utilisé par certains au sens de « détours de parole ».  Cet emploi a rapidement disparu de l’usage, et a été définitivement supplanté par celui de circonlocutions.

Un rédacteur ne devrait pas employer  des archaïsmes  devenus  des fautes de français,  et les secrétaires de rédaction et correcteurs ne devraient pas laisser filer ces bourdes de l’expression.

 

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.