Le mot du 29 mars 2018 (1)

La bourde du jour

Commise sur France 3, par un journaliste qui, par ignorance, a utilisé la fausse expression « le toit et le couvert », synonyme de la non moins fautive expression « le gîte et le couvert ». Dans les deux cas, il s’agit d’un pléonasme, puisque couvert ne désigne pas le couteau et la fourchette, mais le toit, la couverture protectrice, le gîte…

La formulation correcte est : « le vivre et le couvert », c’est-à-dire la nourriture et le gîte.

*****

Publicités

Les commentaires sont fermés.