Le mot du 25 avril 2018 (3)

Le petit jeu-test d’orthographe du jour

Ce petit jeu-test d’orthographe n’est pas un concours !…

Sans vous aider du moindre dictionnaire, en vous interdisant tout recours à quelque « antisèche » que ce soit, corrigez les fautes contenues dans ce texte (… s’il y en a !) :

Chacun s’était promis de faire vinaigre, comme on dit à Orléans ou à Dijon, pour ne pas manquer les premières minutes du spectacle présenté en début de soirée, dans la ville lumière, par un humoriste devenu la coqueluche du tout-Paris. Surtout depuis qu’il assurait sur une chaîne de radio une chronique quotidienne sensée être fort spirituelle. De fait, l’amuseur avait choisi comme créneau unique la critique vacharde, le sarcasme vénimeux et le brocart acerbe visant les sempiternelles têtes de Turc(s), les souffre-douleurs habituels, etc…

© Jean-Pierre Colignon, d’après le texte d’une de ses dictées, donnée à Tours.

(Réponse demain jeudi 26 avril.)

Publicités

Les commentaires sont fermés.